• SENTIMENTALEMENT...

     

     

    Elle hante sa mémoire
    Quand arrive le soir
    Il la sait avec celui
    Que son cœur a conquis

    Il sent un vent de jalousie
    Mais il n’a pas d’abri
    Il ne peut chasser la rancœur
    Qui inonde son pauvre cœur

    Pourquoi a-t-il fallu que le destin
    Dépose cette fleur sur son chemin
    Pour provoquer ce coup de foudre
    Qu’il ne pourra jamais résoudre

    Certes elle n’a rien fait pour cela
    Mais femme n’ignore pas
    Ce qu’est un homme amoureux
    Même sans aucun aveu

    Il sait sa grande amitié
    A lui, elle peut se confier
    Elle aime à l’entendre
    Son passé lui répandre

    Une belle complicité
    En âge dissocié
    Il est comme ce père
    Dont elle n’a plus de repère

    Elle est jeune et si belle
    Aussi vive qu’une hirondelle
    Lui, a perdue sa jeunesse
    Qu’il regrette avec ivresse

    Mais il est réaliste,
    Le mal d’amour existe 
    N’est-ce pas une belle douleur
    Qui fait à son âge battre son cœur

    SENTIMENTALEMENT...

     


    1 commentaire
  • L'AMITIE

     

     

    L’AMITIÉ

    Tu es la magnifique étoile de ma vie,
    Sans toi ma pauvre vie serait finie,
    Tu es le soleil de mes douces nuits,
    Pense à moi, mon cœur, mon ami.
    Ces jolies fleurs que tu m'as cueillis,
    Sont pour moi, un bonheur dans ma vie,
    Nous vivons une amitié dans l'irréel,
    Ou plutôt, nous sommes dans le virtuel.
    L'attente de chaque jour, m'a fait cultiver,
    Une très grande récolte m'a été donnée,
    Qui est tendresse, que j'ai pour toi,
    Qui a fait de ma vie, une vie de roi.
    Quand je suis seule, j'ai peur, mais,
    Quand tu es là, tes mots me réchauffent le cœur,
    Maintenant, tu as trouver en moi la fille,
    Une fille chaleureuse pour te dire.
    Je t'aime !

    L'AMITIE


    1 commentaire
  • FIN D'AUTOMNE

    De boue le chemin est devenu.
    Les arbres encore vivement vêtus.
    La pluie récente parfume l’air.
    Un million de feuilles se couchent par terre.

    A la descente de la brume,
    le bois secret s’allume.
    L’enchantement est divin,
    le temps n’a plus de fin.

    Errer dans le bois,
    voler du passé,
    ramasser du thym
    gentiment faire du thé.

    Rarement le silence reste
    dans ce ruisseau fascinant.
    Caresser tout le savoir
    dans les bras de maintenant

    FIN D'AUTOMNE


    2 commentaires
  • ÉCRIS POÈTE....

     

    Ne cherchez pas, en vain, à vivre de ces signes,
    En pâture, jetés comme à des chiens voraces.
    Les mots sont abusés. Le lucre les encrasse :
    Mercantile pillage ou bien plaie d’entre-ligne.

    Qui veut bien recueillir, en ces maudites vignes,
    Le sang frais des mots purs que le siècle, en impasse,
    Détourne ainsi qu’un fleuve où plongent des rapaces ?
    Bradés au médiocre, il est des mots très dignes

    De l’estime de l’homme : eux seuls gardent encore,
    Aux portes du silence, harmonieux l’accord
    Signé entre coeur fou et sage conscience.

    Va, poète, écris ! Les remparts de la pensée,
    D’affiches.

     

    Ne cherchez pas, en vain, à vivre de ces signes,
    En pâture, jetés comme à des chiens voraces.
    Les mots sont abusés. Le lucre les encrasse :
    Mercantile pillage ou bien plaie d’entre-ligne.

    Qui veut bien recueillir, en ces maudites vignes,
    Le sang frais des mots purs que le siècle, en impasse,
    Détourne ainsi qu’un fleuve où plongent des rapaces ?
    Bradés au médiocre, il est des mots très dignes

    De l’estime de l’homme : eux seuls gardent encore,
    Aux portes du silence, harmonieux l’accord....

    ÉCRIS POÈTE....


    1 commentaire
  • ROMANTIQUE AVEC TOI

     

     

      Tu es la source de mon bonheur depuis que je t'ai connu, peut être que pendant la première semaine ou je t'ai connu je ne pensais pas que ça aller durer. Pas plus qu'une semaine ou deux, un mois peut-être, mais sans plus .       

    Je t'ai aimé sans le vouloir, et je vois que je continue à t'aimer de plus en plus fort .     

    Au début j'ai cru que c'était juste une amourette de passage .     

    Mais vite cette aventure s'est transformée en quelque chose de gigantesque, en un amour qui ne cesse d'augmenter. Un amour qui ne cesse de grandir, de devenir aussi grand que l’univers.

    Un univers rien que pour nous deux... tu sais que je t'aime et je ne pourrai jamais cesser de t’aimer.

    Orianne

    ROMANTIQUE AVEC TOI

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique